Archives - 24 mai 2018

Mai 68 : François Perez, reporter de grève

Voici 50 ans débutaient les événements de mai 1968. Étudiants puis ouvriers avaient manifesté et fait grève dans toute la France. Le but : la reconnaissance de leurs droits, et de meilleures conditions de travail. À l’époque, François Perez avait 30 ans et était rédacteur pour le journal communiste isérois Le Travailleur alpin. Ce militant de toujours se souvient d’une période d’enthousiasme et d’effervescence. François Perez est né à Grenoble en 1937, dans une famille d’origine espagnole très militante. « À table, on chantait Bella Ciao ou Le chant des … Lire la suite

“Zecamp” : trois sportifs pour une reconversion

Le complexe hôtelier Zecamp s'érige au pied des pistes de ski de fond de Corrençon-en-Vercors. Crédits : Alexandre Lepère.

Deux anciens biathlètes de haut-niveau et un fondeur encore en activité  (Loïs Habert, Marie Dorin-Habert et Robin Duvillard) construisent “Zecamp”, un complexe hôtelier pensé pour les sportifs comme pour les simples amoureux de la montagne. Ouverture prévue début septembre 2018 à Corrençon-en-Vercors. Le bruit des perceuses détonne avec le calme des lieux. Au pied du circuit de golf et de la piste de biathlon de Corrençon-en-Vercors, un chantier imposant se dresse. À la manœuvre, Lois Habert, 103 départs et un podium en Coupe du monde de biathlon à son actif. … Lire la suite

L’agriculture urbaine plante ses graines à Grenoble

L’association « Les incroyables comestibles » s’occupe de plusieurs potagers collaboratifs dans le parc Paul Mistral (Crédit Luc Chemla)

Les 21 et 22 avril dernier se tenait à Grenoble et dans plusieurs villes de France, les « 48h de l’agriculture urbaine ». L’occasion pour les associations de présenter leurs actions au public. En plein boom depuis quelques années, cette nouvelle façon de produire et consommer les fruits et légumes, fait de plus en plus d’adeptes et ne cesse de se diversifier.   Un soleil radieux, une température proche des 30 degrés… Les conditions sont idéales pour la troisième édition des « 48 heures de l’agriculture urbaine. ». L’événement souhaite démocratiser la pratique de … Lire la suite

Stéphane Gemmani : « Dans ma vie, j’ai pris plusieurs virages »

Homme politique, chauffeur de bus, père de famille…. Chaque jour, Stéphane Gemmani mêle plusieurs casquettes. À 47 ans, ce Grenoblois mène sa vie comme il l’entend. Pour lui, les hasards n’existent pas. Ses choix sont pragmatiques, mais assumés. Son principe ? Vivre sa vie sans regrets, au service de l’autre. Récemment, il a lancé son mouvement : Grenoble 2020. «  Bonjour Monsieur le Maire », plaisantent les clients du Bistrot Saint-Germain lorsque Stéphane Gemmani passe la porte. Ce lieu, ce Grenoblois ne l’a pas choisi par hasard. Il y a ses habitudes, et … Lire la suite

Le théâtre pour limiter l’usage des écrans chez les enfants

Ordinateur, tablette, téléviseur et téléphone portable: Aujourd’hui, il est impossible d’échapper aux écrans. Le 28 mars, un spectacle, organisé à la Maison des habitants de Grenoble, évoquait les dangers de ces outils chez les plus jeunes.   « Papy, t’écris à la main ? C’est tellement has-been ! » Dès la première saynète, le ton est donné. Tablette tactile et téléphone mobile en main, les quatre comédiens de la compagnie Imp’Acte jouent des scènes s’inscrivant aujourd’hui dans la banalité. Troubles de l’attention et addiction, ce théâtre forum, organisé le 28 … Lire la suite

Cigarette électronique : prudence chez les experts grenoblois

La cigarette électronique

Une étude publiée en janvier dernier l’affirme : la cigarette électronique serait plus toxique que prévue. Elle causerait notamment des cancers du poumon, de la vessie et du cœur. L’Avant-Post a demandé à des professionnels de santé grenoblois leur opinion sur les effets de la e-cigarette. Elles n’étaient déjà pas convaincues par les « bienfaits » de la cigarette électronique. Marina Quenard, coach en addictologie, et Aline Noblet, tabacologue au CHU de Grenoble, n’ont donc pas été surprises à la publication de l’étude menée par des chercheurs de l’université de New York. « Je … Lire la suite

Le code informatique : pourquoi éduquer les enfants de plus en plus avec le numérique ?

Six enfants de 6 à 13 ans s'empressent de retrouver leur cours de code chaque mercredi. Crédit : Camille Tyrou

  Depuis 2016, Julien Rolland, développeur de profession, enseigne à des enfants l’art du code informatique à Grenoble. Si coder peut paraître complexe, pour les petits développeurs c’est un jeu d’enfants. Discipline inscrite dans le « Plan numérique pour l’éducation » de 2015, l’objectif est de comprendre pourquoi le gouvernement a choisi de l’inclure dans les programmes. Mais aussi pourquoi le code est-il initié de plus en plus tôt ? À l’origine, l’école ouverte en 2016 pour les enfants à partir de sept ans s’appelait Cocoricodes. Elle a changé de nom il … Lire la suite

Coup de pinceau rue du Drac : la concrétisation d’un budget participatif

IMG_1999

Embellir, apaiser, sécuriser. La rue du Drac est en train de se refaire une beauté à coup de pinceau. Du 1er avril au 13 mai, les bénévoles et le collectif d’artistes Black and White Zulus s’affairent à rendre la rue aux piétons et à apaiser la circulation automobile, à travers des dessins sur le sol.     Il y a deux ans, les membres du collectif grenoblois DECLIC ont eu une idée : faire de la rue du Drac une zone de rencontre. Les piétons seront désormais autorisés à circuler sur … Lire la suite

Maison des naissances : Vers un retour à la voie naturelle ?

Maud Hamon-Loisance, en attente de son 1er enfant

L’avenir du mode d’accouchements est-il dans le passé ? Depuis 2015, une expérimentation a été lancée sur des établissements pour accoucher de façon naturelle. Un vif succès. La maison des naissances de Grenoble n’échappe pas au baby-boom. Loin de l’agitation habituelle de l’hôpital, du stress engendré par un personnel soignant débordé et par des patients peu compréhensifs, la Maison des naissances ferait presque office de havre de paix. Installée au deuxième étage du Laboratoire de Biologie Médicale des Eaux-Claires, il faut pousser la porte de « La Maison » pour plonger dans … Lire la suite