A Grenoble, l’hydroélectricité en développement permanent

Par et | Publié le 8 mars 2017

La ville de Grenoble abrite l'un des plus grands sites d'Alstom dédié à l'hydroélectricité. Crédits : Alstom

La ville de Grenoble abrite l’un des plus grands sites d’Alstom dédié à l’hydroélectricité. Crédits : Alstom

Dans la région grenobloise, une entreprise se distingue pour son développement dans l’hydroélectricité. Depuis 2010, Hydroquest, basée à Meylan, est spécialisée dans les hydroliennes, des turbines qui produisent de l’électricité grâce aux courants de l’eau. La PME se trouve être la première à avoir créé une ferme d’hydroliennes : en effet, 39 machines seront installées dans le Rhône, en collaboration avec la Compagnie Nationale du Rhône, premier producteur d’énergies totalement renouvelables. Sur une distance de deux kilomètres par groupes de trois, les hydroliennes produiront l’équivalent de la consommation annuelle de 2.700 habitants, se félicite Jean-François Simon, directeur de l’entreprise.

Les hydroliennes fluviales d’Hydroquest sont opérationnelles sur les fleuves et les rivières depuis 2012. La spécificité de ces engins: ils fonctionnent avec une faible hauteur de chute à la différence des usines hydroélectriques classiques qui nécessitent une forte hauteur. En d’autres termes, les hydroliennes d’Hydroquest vont être actionnées par le courant du Rhône plutôt que par la chute de l’eau.
Le nouveau grand projet de la société consiste à le développer en pleine mer. Une grande réussite pour une entreprise qui vient du berceau de la « houille blanche », ou de la naissance de l’hydroélectricité à Grenoble.