Biathlon : quelles conséquences locales des bons résultats de l’équipe de France ?

Par | Publié le 10 mars 2017

Depuis plusieurs saisons, dans le sillage de Martin Fourcade, l’équipe de France de biathlon enchaîne les bons résultats. Au point que cela se traduise au niveau du nombre de licenciés ? Pas si évident…

Sixième globe de cristal consécutif pour Martin Fourcade cette année : le Pyrénéen écrase la concurrence chez les hommes. Chez les dames, les françaises ne sont pas en reste avec les victoires en coupe du monde de Marie Dorin-Habert et Anaïs Chevalier. Des bons résultats qui ont mis ce sport sous les projecteurs médiatiques, avec notamment la retransmission des épreuves de Coupe du monde en direct sur la chaîne L’Équipe.

Du côté de la Fédération française de ski, si on se félicite de ces performances, cela ne se traduit pas forcément par une hausse massive du nombre de licenciés : « En réalité, en terme de licenciés, la tendance n’est pas si nette que l’on pourrait le penser, souligne le service presse. Les bons résultats nous donnent une bonne exposition médiatique, mais pas forcément au point que les gens s’en souviennent en septembre, au moment de prendre une licence. »

Au comité du Dauphiné, Philippe Cuier reste tout de même enthousiaste : « Il y a un effet biathlon chez les jeunes, c’est indéniable. Néanmoins, vu que la licence biathlon est couplée avec la licence ski de fond dans ces catégories, cela est peut-être moins évident à voir dans les chiffres. »