Par | Publié le 30 avril 2016

 

Dessin rue Génissieu

Dessin rue Génissieu. © Marie Zinck

 

Depuis quelques années, mais surtout depuis le premier festival consacré au Street Art – organisé par  Space Junk en 2015 – Grenoble s’est fait une réelle place dans le milieu de l’art de rue. Avec ses centaines de reproductions et collages muraux, notamment au sein du quartier Championnet, la ville s’est inscrite dans une démarche artistique où habitants et visiteurs semblent y trouver leur compte. Retour sur ses origines, ses acteurs, sa perception et ses intrigues.

 

Par Morgane Bolinhas, Clément Boutin, Jonathan Nenich et Marie Zinck

 

Au coin de la rue

Par La Rédaction

► Découvrez un panel des représentations artistiques dans les rues de la ville de Grenoble. 

 

 

 

Jérome Catz et Quentin Hugard devant Spacejunk. © Clément Boutin

« Le Street Art doit rester subversif »

Par Clément Boutin

► Dans le cadre de ce dossier sur le street art, Jérôme Catz et Quentin Hugard, qui dirigent le centre Spacejunk, reviennent sur l’histoire de ce courant artistique, et sur la place qu’il occupe à Grenoble. Ils sont également à l’origine de la première édition du Street Art Fest, qui s’est déroulé en juin dernier.

 

Comme O’Bagel (photo), de nombreuses boutiques sont recouvertes de fresques, un choix à la fois esthétique et avantageux. © Morgane Bolinhas

Répondre au tag par le tag

Par Morgane Bolinhas

► Depuis quelques années, les grandes villes se mettent à l’heure du street art, et demandent même à de grandes figures du milieu de venir décorer leurs bâtiments. Les commerçants grenoblois se laissent eux aussi séduire, pour des raisons esthétiques, mais aussi pour lutter contre les dégradations.

 

 

 

 

Un troupeau de mouton sur les hauteurs du quai Perrière. © Marie Zinck

The Sheepest  : « L’anonymat fait partie de ma démarche »

Par Marie Zinck

 La rue est son terrain de jeux. Le mouton, son symbole, sa trace, sa marque à lui. Tout en haut des murs de Grenoble, mais aussi de Paris, de Berlin et de New-York, le street artist The Sheepest tente de faire passer un message au travers de ses affiches au même motif. Et ce, depuis presque dix ans. Portrait d’un artiste secret, entre détermination, implication et vibration.

Le train tagué de Grenoble.

Le train tagué de Grenoble. © Jonathan Nenich

Le mystère du train tagué de Grenoble

Par Jonathan Nenich

► Tous ceux qui fréquentent la gare de Grenoble l’ont forcément déjà vu ou emprunté. Impossible de passer à côté tant ce train immatriculé ECBA 140 est singulier. Tagué de bas en haut, impossible de savoir quelle couleur se cache sous les multiples graffitis, pas plus que nous savons quel artiste a réalisé ces tags. Retour sur les traces de ce mystérieux train graffé.