Politique

Vue de Grenoble

À Grenoble, la « frustrante » expérience de démocratie locale

Budget participatif, conseils citoyens indépendants, dispositif d’interpellation et de votation citoyenne… Depuis l’élection d’Éric Piolle en 2014, rien n’est trop beau pour choyer la démocratie locale à Grenoble. Mais ces nombreux outils innovants ont souvent du mal à fonctionner, et montrent rapidement les limites de la législation actuelle, à l’heure où les Français réclament pourtant davantage de démocratie. Certains attendent d’avoir le micro en main pour partager leurs remarques. D’autres jettent déjà leurs doléances, doutes, déceptions, idées sur l’une des feuilles posées sur les chaises alignées dans une salle de … Lire la suite

48382385_2250860688278420_5009895225536020480_n

Grenoble n’a pas encore tourné la page de réclame

Fin 2014, Grenoble devenait la première ville européenne à prévoir la suppression de l’affichage publicitaire, profitant par la même occasion d’une belle publicité dans les médias. Quatre ans plus tard, la réclame n’a pourtant pas vraiment déserté les rues de la métropole grenobloise : toujours présente sur les abribus, sa disparition totale n’est pas encore au programme. En se promenant dans Grenoble, on aurait presque pu oublier. En 2014, Éric Piolle annonçait l’une des décisions majeures de son mandat en choisissant de ne pas renouveler le contrat avec le géant de … Lire la suite

Alliance Citoyenne, une association pour redonner du pouvoir au peuple

Le 3 octobre dernier, le collectif Alliance Citoyenne a organisé une opération coup de poing à Grenoble Habitat. Les cinquante membres présents ont exprimé plusieurs revendications pour améliorer leur quotidien. Rassembler, fédérer et inciter au mouvement, c’est l’objectif de cette association. Créer un contre-pouvoir et « verticaliser » les luttes. Voilà l’ambition que se donne l’association grenobloise Alliance Citoyenne. Créée en 2012, elle prend le relais d’Echo qui entendait lutter contre les injustices sociales. La différence ? Alliance Citoyenne choisit d’aller au plus près des habitants de ces quartiers souvent délaissés. Teisseire, Abbaye … Lire la suite

44979363_256897915023316_2034674523789328384_n

Dix promesses de campagne qu’Éric Piolle a tenues… ou pas

Démocratie locale, environnement, culture… Depuis son élection en 2014, Éric Piolle est sur tous les fronts pour faire de Grenoble « une ville pour tous ». Alors que les prochaines élections municipales auront lieu dans moins de deux ans, retour sur dix engagements de campagne – les plus représentatifs, concrets, non liés à la métropole – du premier maire écolo d’une commune de 160 000 habitants. Budget participatif La proposition : La situation : Mis en place à Grenoble en 2015, c’est l’une des promesses d’Éric Piolle les plus symboliques en matière de démocratie participative. Chaque année, … Lire la suite

Le Département de l’Isère accentue sa politique de mobilité

A l’image de la Ville de Grenoble, qui développe depuis plusieurs années une politique de mobilité, le Conseil départemental de l’Isère compte lui emboîter le pas et lancer une offre complémentaire à travers plusieurs mesures telles que la mise en place d’un programme de fidélisation pour les usagers des transports en commun et d’un réseau d’autostop et covoiturage… L’objectif ? Inciter les citoyens à se déplacer de manière plus propre. Permettre à tous les Isérois de rouler différemment : tel est l’objectif du Département de l’Isère. Ce dernier, qui conservera … Lire la suite

Stéphane Gemmani : « Dans ma vie, j’ai pris plusieurs virages »

Homme politique, chauffeur de bus, père de famille…. Chaque jour, Stéphane Gemmani mêle plusieurs casquettes. À 47 ans, ce Grenoblois mène sa vie comme il l’entend. Pour lui, les hasards n’existent pas. Ses choix sont pragmatiques, mais assumés. Son principe ? Vivre sa vie sans regrets, au service de l’autre. Récemment, il a lancé son mouvement : Grenoble 2020. «  Bonjour Monsieur le Maire », plaisantent les clients du Bistrot Saint-Germain lorsque Stéphane Gemmani passe la porte. Ce lieu, ce Grenoblois ne l’a pas choisi par hasard. Il y a ses habitudes, et … Lire la suite

Manifestation pour le service public à Grenoble, le 22 mars 2018. © Juliana Metheyer

À Grenoble, forte mobilisation derrière le service public

Jeudi 22 mars, cheminots, fonctionnaires, retraités mais aussi étudiants et lycéens, se sont mobilisés pour « la défense du service public ». Tous ont répondu présents à l’appel lancé par l’intersyndicale et ont défilé dans les rues de Grenoble. Une démonstration de force qui s’est déroulée dans le calme et qui a réuni entre 4000 et 10 000 manifestants. Reportage.     C’est à 10h que les manifestants se sont retrouvés à la gare de Grenoble, répondant à l’appel de l’intersyndicale (CGT Isère, FO Isère, CFTC, CFE-CGC, FA-FP, FSU Isère et Solidaires Isère) … Lire la suite

DSC_0110

Après l’expulsion de la ZAD de Bure, la vie continue à Roybon

  La brume peine à se dégager de la cime des arbres dans le massif de Chambaran et pourtant de nombreuses personnes s’activent déjà. Cela fait quatre ans que cet espace forestier est un lieu de lutte occupé. La forêt, dans laquelle le groupe Pierre et vacances souhaiterait implanter un Center Parcs, est une des quatre grandes “zones à défendre” (ZAD) de France. Ce 22 février, la ZAD de Roybon est en effervescence. Elle risque l’évacuation. Reportage.   Après quelques lacets, au milieu des feuillus, se dresse la maison forestière … Lire la suite

EDITO: La politique française peut-elle encore être prise au sérieux ?

Nouveau scandale dans le monde politique français : mardi dernier dans l’après-midi, le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a démissionné. La veille au soir, l’émission « Quotidien », présentée par Yann Barthès, avait fait des révélations sur les filles du ministre. Celles-ci, âgées aujourd’hui de 23 et 20 ans, auraient cumulé respectivement 14 et 10 CDD pendant les vacances scolaires, entre 2009 et 2016 pour un montant de près de 55 000€. Et pour une fois, la réaction n’a pas tardé. Le lendemain après-midi, Bruno Le Roux donnait sa démission, remplacé … Lire la suite