Société

Au Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, ... de déchets sont produits chaque année.

Des hôpitaux zéro déchet : une utopie ?

  Au groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM), les déchets se font nombreux, comme dans beaucoup d’établissements de santé. Amandine, une infirmière révoltée par la situation, souhaite que des progrès soient envisagés sur cette question par la direction. Cette dernière répond que des efforts sont effectués, mais que l’engagement écologique doit aller de pair avec l’impact économique… Il est parfois difficile de concilier métier et principes. Amandine*, 27 ans, a choisi de se tourner vers une démarche « zéro déchet ». Depuis deux ans, son compagnon et elle achètent tous leurs aliments … Lire la suite

dobby

Harry Potter : une saga qui continue d’enchanter les Grenoblois

Alors que la saga littéraire Harry Potter fête ses 23 ans cette année, la folie commerciale autour du sorcier à lunettes ne désemplit pas. La marque de chaussures Vans vient d’annoncer une prochaine collection aux couleurs de Poudlard, et sans même avoir donné de dates ou publié des photos de la future gamme, les internautes s’enflamment déjà. À Grenoble, l’univers Harry Potter continue de fasciner. Événements spéciaux ou ventes à l’année, il engendre toute une économie locale. (Au Herofestival, les fans de la saga Harry Potter pouvaient acheter toutes sortes … Lire la suite

Photo coexister

Des femmes et des dieux

Les présupposés sur la place des femmes dans les différentes religions sont courants. Lassés de ces images, trois femmes religieuses et une athée ont décidé de prendre la parole pour raconter leur réalité. L’événement, organisé par les associations Coexister Grenoble et En Tout Genre, s’est déroulé le 29 janvier sur le campus universitaire de Saint-Martin-D’hères. Reportage. « La femme voilée n’est pas libre », « les catholiques sont tous contre le mariage gay », « les femmes ne sont pas égales à l’homme dans les religions ». Il y a autant de préjugés que de suppositions, … Lire la suite

Peu de monde a parcouru le village associatif lors de cette première édition du festival Pas sans toit. © Jules Peyron - L'Avant Post

Pas sans toit : bilan mitigé pour le festival sur le mal logement

Le festival Pas sans toit a connu sa première édition entre le 17 et le 20 avril dernier. La journée du samedi 20 avril a clos trois jours de débats et activités culturelles gravitant autour de la question du logement. Sur le campus de Saint-Martin d’Hères, associations, collectifs ou simples passants ont discuté du mal logement ou tout simplement, remué les hanches lors des concerts organisés pour l’occasion. Sur le campus de Saint-Martin d’Hères un samedi, il n’y a pas foule. Un premier samedi des vacances, un week-end de Pâques, … Lire la suite

IMG-5093-1

L’upcycling, la mode version éthique

Laurie Karas était le week-end dernier à la Journée européenne des métiers d’art à Crolles, en Isère. Elle tient l’atelier de couture Jeannette & Co à Grenoble depuis moins d’un an. Après une expérience dans l’industrie du textile, elle décide de se lancer dans l’upcycling, une méthode qui consiste à recycler les vieux vêtements pour leur donner une seconde vie.   L’atelier de Laurie se situe dans son appartement à Saint-Martin-d’Hères, au bout du couloir, derrière une porte tout à fait commune. Des pots remplis de fines bandelettes de tissus, … Lire la suite

Dans le Repair Café de Grenoble, des personnes viennent donner une deuxième vie à leurs objets électroniques – Photo Thibault Barle

À leur échelle, ils luttent contre l’obsolescence programmée

Repair Cafés, Fab Lab… né aux Etats-Unis, le phénomène des ateliers participatifs de lutte contre l’obsolescence programmée se répand en France depuis de nombreuses années. Grenoble n’a pas résisté au phénomène. « On est comme dans la salle d’attente d’un médecin », plaisante, un café à la main, Basile qui patiente depuis quelques minutes sur l’une des chaises disposées à l’entrée du Repair Café de Grenoble. Chaque vendredi, ils sont une vingtaine à passer la porte du Repair Café de l’Ile Verte à Grenoble. Basile est venu pour un lecteur DVD. « … Lire la suite

Un pigeonnier contraceptif installé au jardin Hoche – Photo Thibault Barle

Les pigeons ont trouvé leur place à Grenoble

Voté par 1881 citoyens, l’installation de quatre pigeonniers contraceptifs, un des projets lauréats du budget participatif 2016, s’achevait il y a un an. Ces cabanes en bois ont été installées dans différents parcs de la ville. L’initiative commence à faire ses preuves, les pigeons ayant enfin pris possession des installations. Il a une image désastreuse dans les centres-villes. Ses déjections salissent les bords de fenêtres et les voitures, tandis que l’animal est lui même considéré comme sale et porteur de maladies. La cohabitation est difficile avec le pigeon. Au point … Lire la suite

La marche blanche du mercredi 6 mars a rassemblé près de 2 000 personnes. © Jules Peyron

A Mistral, une semaine entre chagrin et colère

REPORTAGE – Samedi 2 mars, deux jeunes ont trouvé la mort dans un accident suite à une course-poursuite avec des agents de la Brigade anti-criminalité (Bac). Pour les habitants du quartier Mistral, dont Adam et Fatih étaient originaires, l’événement tragique a agi comme un électrochoc. Retour sur une semaine émaillée d’affrontements avec la police bien que les familles des victimes aient appelé au calme. Dans les nuits qui ont suivi la mort de deux jeunes Adam, 17 ans, et Fatih, 19 ans, au terme d’une course-poursuite avec la Bac, le … Lire la suite

IMG_2244

Marche pour le climat à Grenoble : une tribune pour les revendications locales

Une vague verte a déferlé sur Grenoble, samedi 16 mars. À l’initiative de deux associations écologistes, la quatrième marche pour le climat a enregistré des records de fréquentation dans la capitale iséroise. Maillon d’une chaîne nationale, le rassemblement a aussi été l’occasion pour ses organisateurs de faire entendre leurs revendications locales. Ils étaient 20 000 selon les organisateurs, 5 000 selon la police, à défiler de la gare au parc Paul Mistral au nom de l’urgence climatique. Une marée noire et compacte qui a traversé le centre-ville grenoblois jusqu’à l’Anneau de vitesse. … Lire la suite