Société

Le site nucléaire de Malville au crépuscule, vu depuis Flévieu (Ain), le vendredi 7 février 2019.

Superphénix, un crépuscule sans fin

Les opérations de démantèlement de la centrale nucléaire de Creys-Malville, près de Morestel en Isère, sont encore en cours plus de vingt ans après son arrêt définitif. Le coût annuel du chantier est estimé à 17 millions d’euros par EDF. Les riverains de la centrale sont partagés sur le devenir du site. Un chemin bordé de masures et de hangars agricoles longe le Rhône avant de s’arrêter brutalement devant une barrière blanche ornée d’un panneau « Accès interdit ». À quatre-cent mètres, un immense silo de béton, visible à des kilomètres à … Lire la suite

54435769_432451744175417_4279722008935137280_n

La jeunesse élève la voix pour le climat

A défaut de se faire entendre par les politiques qu’ils critiquent, les lycéens et collégiens ont fait du bruit dans les rues de Grenoble, le 15 mars dernier. Ils étaient nombreux, environ 3000, à défiler, pancartes à la main, pour réclamer une action des gouvernements face à l’urgence climatique. Au même moment, dans 2000 villes de 125 pays dans le monde, c’est une grande partie de la jeunesse d’un monde en détresse qui était en marche.   « A quoi bon étudier si notre avenir n’est pas assuré ». Voilà le message … Lire la suite

photo avant post good

Le bilan mitigé des 80km/h en Isère

116 vies ont été épargnées grâce à l’abaissement de la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires. C’est le bilan positif qu’a annoncé Edouard Philippe au niveau national, confortant son idée que la mesure renforce la sécurité routière. Mais si ce chiffre et le dispositif continuent d’être controversés au niveau national, qu’en est-il de la réalité en Isère ?   Mis en oeuvre le premier juillet 2018, l’abaissement de la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires continue à alimenter la polémique. Selon le Premier ministre Edouard Philippe, 116 vies … Lire la suite

BASTILLE 2

« En Isère, l’hirondelle rustique a diminué de 28% en 10 ans »

Pollution de l’air ou de l’eau, réchauffement climatique, rejets toxiques… Les hommes ne sont pas les seuls à en subir les conséquences. En Isère, les activités humaines ont là aussi un impact direct sur la biodiversité et bouleversent l’équilibre de la faune comme de la flore. L’Avant-Post a interrogé des associations pour tirer un premier bilan des impacts de la présence de l’Homme sur le territoire grenoblois. Grenoble vue de la Bastille. Photo : Louise Ginies  En 2018, 24% des Français jugeaient que l’érosion de la biodiversité était l’un des … Lire la suite

Tri et réduction des déchets : Et les enfants dans tout ça ?

  Il est de notoriété publique qu’il faut apprendre aux enfants à respecter l’environnement dès leur plus jeune âge. Cela passe évidemment par le tri et la réduction des déchets. Mais à Grenoble, les petits sont laissés de côté. Les associations prévoient peu d’événements pour ce public, et les actions de prévention dans les écoles se développent de façon titubante. C’est encore en famille, individuellement, que l’éducation se fait le mieux. Imaginez un peu. Selon l’Ademe (l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), chaque Français produit annuellement plus … Lire la suite

Damien Bouëvin, fondateur de l'association Nemeton.

Nemeton, le premier biolab de la capitale des Alpes

C’est une expérience que Damien Bouëvin espère réussir : le jeune autodidacte vient de créer l’association Nemeton à Grenoble, et envisage de construire un laboratoire de biologie participatif. Un projet inédit dans la région, destiné à « rendre accessible » tout ce qui relève de la biotechnologie, assure-t-il. « L’idée est de développer une véritable culture scientifique », résume Damien Bouëvin. À même pas 30 ans, le jeune Grenoblois vient de créer l’association Nemeton. Objectif : créer un biolab, c’est-à-dire un endroit où du matériel scientifique serait mis à disposition du public moyennant une … Lire la suite

IMG_3320

Mal-être des internes : le CHU de Grenoble épargné ?

En 2017, une étude de l’Intersyndicale nationale des internes (ISNI)* révélait que sur 22 000 futurs médecins interrogés, 66 % souffraient d’anxiété et 27 % de dépression. Presque un quart d’entre eux avaient déjà eu des idées suicidaires. Le 23 janvier 2018, une interne en dermatologie de 26 ans s’est donné la mort à Paris. Il y a quelques semaines, le 25 octobre, c’est un interne en psychiatrie, âgé de 27 ans, qui s’est suicidé à Brives. Ces tragiques événements posent de nombreuses questions sur les conditions de travail des futurs médecins. … Lire la suite

Le cinéma, une façon de sensibiliser les enfants à l’écologie

C’est une évidence, la transition écologique se fera grâce à l’aide des générations futures. D’où l’importance de les éduquer très tôt aux enjeux environnementaux. Le Festival du film nature et environnement, à Grenoble, se donne cet objectif depuis une quinzaine d’années. Pour cette édition, quatre journées étaient prévues pour le jeune public. La moyenne d’âge des spectateurs était de 8 ans, jeudi 6 décembre, au cinéma Le Club à Grenoble. 158 enfants, venus des écoles Jules Ferry et Anthoard, ont participé au volet « scolaire » du festival international du film nature … Lire la suite

48382385_2250860688278420_5009895225536020480_n

Grenoble n’a pas encore tourné la page de réclame

Fin 2014, Grenoble devenait la première ville européenne à prévoir la suppression de l’affichage publicitaire, profitant par la même occasion d’une belle publicité dans les médias. Quatre ans plus tard, la réclame n’a pourtant pas vraiment déserté les rues de la métropole grenobloise : toujours présente sur les abribus, sa disparition totale n’est pas encore au programme. En se promenant dans Grenoble, on aurait presque pu oublier. En 2014, Éric Piolle annonçait l’une des décisions majeures de son mandat en choisissant de ne pas renouveler le contrat avec le géant de … Lire la suite